21 mars 2006

Douche froide

Toute la nuit j'ai culpabilisé.

Et si un jour, mes enfants lisaient ce que j'ai écrit hier ? Mais après tout, qu'est-ce que cela changerait. Personne ne peut nier qu'avoir des enfants c'est renoncer parfois à soi-même. Souvent ce renoncement se fait d'ailleurs tranquillement, sans crise mais il y des jours où c'est plus pesant y compris dans des situations anodines. Imaginez, vous avez envie de prendre une douche. A peine le pied posé dans la bac et déjà une voix s'élève: "maman tu fais quoi ?", "Je me douche !". L'eau s'écoule, disons 15 secondes, et la même voix reprend "Maman, t'as fini de prendre ta douche ? Ben non je n'ai pas fini mais tout le plaisir est gâché et au lieu de paresser 10' minutes sous l'eau brulante, en 2 minutes chrono tout cela est expédié. C'est mieux pour l'environnement mais frustrant surtout quand cela se répète. la solution: prendre une douche vers minuit quand les "monstres" sont endormis mais là c'est les voisins qui râlent et tapent sur les murs.

Alors oui pour toutes ces douches (ou bains) prématurément interrompus et pour bien d'autres choses, je crois être en droit de passer mes nerfs sur ce blog !

A+

Posté par mereindigne à 16:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Douche froide

    pas d accord!!

    y a pire que la douche ratée....
    y a le pipi raté...
    quand tu t installes tranquille et qu une petite main vient taper à la porte "maman t là?" et hop c bloqué...
    qu est ce que j en ai marre aussi moi...
    je reviendrais te voir pour etre mechamment mere des fois

    Posté par carl, 21 mars 2006 à 16:50 | | Répondre
Nouveau commentaire